Les Infections Vaginales

Qu’est ce que c’est une infection vaginale ?

Une infection vaginale est une inflammation du vagin et de la vulve. Il s’agit de l’une des causes d’infections les plus courantes chez la femme. La majorité des femmes auront plus d’une infection vaginale durant leur vie. Les 3 infections vaginales les plus courantes sont l’infection à candida (champignon), l’infection bactérienne et l’infection au trichomonas. Les infections vaginales peuvent êtres considérées dans certaines situations comme étant des infections transmises sexuellement. Les symtomes des infections vaginales peuvent être similaires à différentes maladie transmissible sexuellement (MTS).

Quels sont les signes et les symptômes des infections vaginales ?

Les infections vaginales chez la femme peuvent avoir les signes et symptômes communs suivants :

– sécrétions vaginales blanche et épaisse
– démengeaisons
– rougeur de la vulve
– douleurs avec les relations sexuelles
– brûlement avec le passage de l’urine

Les signes et symptômes peuvent être plus précis selon le type d’infections.

Vaginite à Candida (champignon) :

– perte vaginale blanche et épaisse de type fromage cottage
– brûlement de la vulve (surtout la nuit)
– démengeaisons (surtout la nuit)
– douleurs avec la pénétration lors de relations sexuelles
– rougeur de la vulve et du vagin

Vaginite au Trichomonas :

– parfois sans signes et symptômes (25%)
– sécrétions de couleurs grise et non épaisse (75%)
– brûlement de la vulve et du vagin
– démengeaisons de la vulve et du vagin
– besoin d’uriner fréquemment
– douleurs avec la pénétration lors de relations sexuelles
– sécrétions de couleur verdâtre et pâle possible
– odeur malodorante
– sécrétion bulleuse
– considérée comme maladie sexuellement transmissible

Vaginite Bactérienne :

– sécrétions abondantes grisâtre et laiteuse
– sécrétions plutôt liquide
– possible odeur malodorante
– possible odeur de poisson
– peu de rougeur de la vulve
– peu de démengeaisons

Comment les infections vaginales se transmettent-elles ?

La vaginite au trichomonas est considérée comme une infection transmise sexuellement. Elle se transmet dont lors de relations sexuelles sans protection. Elle peut également se transmettre avec le partage d’objets sexuels ou de vêtements souillés.

La vaginite bactérienne et à candida ne sont pas considérées comme des infections transmises sexuellement. Elles peuvent toutefois, et dans de rares cas, être transmises lors de relations sexuelles non-protégées.

Comment fait-on le dignostique des infections vaginales ?

Il est possible de faire le diagnostique d’une vaginite avec les éléments suivants :

– histoire de la patiente
– examen des signes et symptômes
– test du PH des sécrétions
– test à l’hydroxyde de potassium
– culture des sécrétions vaginales en laboratoire
– examen au microscope des sécrétions

Comment traite-on les infections vaginales ?

Le traitement des différentes infections vaginales varient selon le type d’infection. Ce sont des infections facilement traitable lorsque le traitment est le bon et bien utilisé.

Vaginite à candida (champignon) : utilisation d’un traitement en vente libre tel que le miconazole, metronidazole et le clotrimazole en comprimé vaginal ou en crème vaginale. Ces traitements sont d’une durée de 3 à 7 jours. Également traitement sous ordonnance médicale (pas en vente libre) avec une seule prise d’un comprimé oral de fluconazole.

Vaginite bactérienne : traitement non offert en vente libre (sous ordonnance médicale seulement). traitement oraux ou intravaginal avec des agents comme le metronidazole et la clindamycine pour une durée de 5 à 7 jours.

Vaginite au trichomonas : traitement non en vente libre (sous ordonnace médical). traitement oraux avec le metronidazole pour une durée de 7 jours.

La consultation auprès d’un professionnel de la santé est parfois obligatoire pour aider à déterminer le type d’infection et obtenir un traitement adéquat. Les signes et symptômes peuvent parfois être similaire d’une infection à l’autre comme dans la vaginite à candida et bactérienne. Il peut alors être diificile pour la patiente de faire son auto-diagnostique et risque de souffrir de son manque de connaissance ou de ressource.

Quels sont les causes et complication des infections vaginales ?

Le vagin de la femme est un milieu qui abrite un grand nombre de bactéries. C’est ce que l’on nomme la flore vaginale. Le lactobacille est une bactérie importante présente dans la vagin et qui aide à maintenir un niveau d’acidité primordial. Ce milieu acide empêche la croissance d’un grand nombre de bactéries ou de champignons indésirables. Lorsque l’équilibre naturel du vagin est brisé des bactéries ou des champignons peuvent proliférer et créer un déséquilibre dans la flore vaginale. Ce déséquilibre se résulte en vaginite bactérienne ou aux champignons. Les causes suivantes augmentent l’incidence de contracter une infection vaginale :

– différents partenaire sexuels
– diabète
– antibiotique
– sous-vêtements
– douche vaginales
– produits odorants
– grossesse
– contraceptif

La vaginite au trichomonas est une maladie transmise sexuellement (MTS). Elle est causé par un parasite que l’on nomme Trichomonas. Elle se transmet lors de relations sexuelles non-protégées. Le partenaire doit également avoir un traitement afin d’éviter une re-contamination.

Ils n’existent pas de réels complications suite à une infection vaginale. Cependant, les signes et symptômes peuvent s’aggraver et devenir très inconfortable pour la patiente atteinte. Par exemple, l’iiritation peut s’aggraver et créer des démengeaisons plus prononcées. De plus, les vaginites bactériennes peuvent augmenter le risque d’infection lors d’interventions dans le vagin tels que la pose d’un stérilet, une biopsie, etc.

Vaginite et grossesse

Les vaginites à candida (champignon) et bactérienne risquent d’être plus fréquentes durant la grossesse. Ces vaginites doivent être traitées durant la grossesse. La vaginite au trichomonas doit également être traité. Une précaution particulière doit être apporté au choix du bon traitement des vaginites durant la grossesse. Certains médicaments tel que le fluconazole ne sont pas recommandés. Une consultation auprès d’un professionnel de la santé pourra aider la patiente à bénéficier d’un traitement sécuritaire.

Comment peut-on prévenir les infections vaginales et leurs complications ?

La vaginite peut être une infection transmise sexuellement. C’est le cas lorsque le parasite trichomonas est impliqué. Il existe plusieurs moyens de prévenir ce type d’infection. Voici ce qui est possible de faire afin de prévenir de contracter une ITS :

Limiter le nombre de partenaires sexuels
Utiliser le condom dans tous vos rapports sexuels avec ou sans pénétration
Ne pas partager vos jouets sexuels
Aviser vos partenaires si vous avez contracté l’infection pour qu’il puisse bénéficier d’un traitement
pendant un traitement ne pas avoir de rapports sexuels non protégés

Les vaginites bactériennes et aux champignons (candida) peuvent être provoquées par les situations suivantes chez certaines femme. Une attention particulière doivent y être accordées si des infections vaginales se produisent à répétition :

– différents partenaire sexuels
– diabète non-contrôlé
– antibiotique (détruisent la flore vaginale naturelle)
– sous-vêtements (trop sérré et ne permettant pas la respiration)
– douche vaginales
– produits odorants
– grossesse
– contraceptif
– huile à massage
– serviette sanitaire.

Images sur Les Infections Vaginales:

ITS – MTS – IST