La syphilis

Qu’est-ce que c’est la syphilis ?

La syphilis est une infection transmissible sexuellement (ITS). Elle est causé par une bactérie et peut être traité facilement si le dépistage se fait rapidement. Elle se caractérise pas trois stade d’évolution : primaire, secondaire et tertiaire. Elle était nommé autrefois la vérole et était souvent mortelle. Elle peut occassioner des complications graves si on ne traite pas la maladie.

À quoi ressemble et quels sont les symptômes de la syphilis ?

La syphilis est une infection. Cela signifie qu’elle peut être asymptomatique. Cependant elle restera silencieuse seulement quelques semaines. Il y aura 3 stades à la maladie.

Stade primaire : se manifeste quelques semaines après avoir contracté l’infection. Est caractérisé par l’apparition d’un seul bouton sur la région infectée qui se transforme en ulcère. Celui-ci peut être non-visble et sans douleur. On peut retrouver à ce stade une lésion dans la bouche, le vagin, l’anus, la vulve et sur le pénis. On appelle la lésion chancre mou. La lésion peut persister plusieurs semaines mais finira par disparaître sans traitement. Ce stade est contagieux et la personne n’a pas de symptômes.

Stade secondaire : Se manifeste quelques semaines après le début de l’éruption primaire. Est caractérisé pas l’apparition d’une éruption cutanée sur le tronc et parfois sur tout le corps. L’éruption ressemble à des boutons et des rougeurs. Elle peut étre accompagné par des symptômes ressemblant à la grippe tel que de la fièvre, fatigue, maux de tête et douleurs musculaires. L’éruption et les symptômes disparaîtront d’eux-mêmes en quelques mois sans traitement. Ce stade est toujours contagieux. L’infection n’est toutefois pas guérit. Il y aura un 3e stade.

Stade tertiaire : À ce stage l’infection n’est plus contagieuse. La personne infecté n’aura plus de symptômes ou signes de la maladie comme dans les stades précédants. Cependant la maladie continue toujours d’exister et peut créer un grand nombre de complication. Elle peut affecter n’importe qu’elle partie du corps. Elle est bien connu pour affecter le système neurologique,  cardio-vasculaire, os,  foie, reins et yeux. Ce stade peut se produire entre 1 an et 20 ans après l’infection primaire. Non-traitée, la syphilis est mortelle.

Comment se transmet la syphilis ?

La syphilis est une infection transmissible sexuellement. La bactérie se déplace lors qu’il y a un contact entre la peau et une lésion de la syphilis

Dans le stade primaire, le chancre est un ulcère qui libère un liquide clair très contagieux. Un contact d’une peau saine avec ce liquide est suffissant pour transmettre la maladie.

Dans le stade secondaire, il y a une également une éruption. Les lésions sont très contagieuses et peuvent infecter toute personne ayant un contact avec celles-ci. La bactérie entre alors dans le corps de la personne infectée à travers de petites blessures d’une personne saine ou par les muqueuses de celle-ci.

Toutes relations sexuelles augmente les chances d’être contaminé par la bactérie. Les rapports sexuels peuvent créer des blessures microscopiques et de nombreuses muqueuses sont impliquées. (muqueuse buccale, anale, vaginale, etc)
La syphilis se transmet donc lors de relation sexuelle avec ou sans pénétration. Elle peut se transmettre avec les contacts oraux sur le pénis, la vulve, l’anus et même la bouche. Le partage des jouets sexuels est aussi une pratique à risque.

Elle peut se propager aussi par contact avec le sang. Une blessure d’une personne infectée peut transmettre l’infection à une personne saine. Les utilisateurs de drogues qui partage du matériel pour injection ou inhalation sont à risque.

Durant la grossesse, la mère peut infecter son nouveau-né.

Comment fait-on le diagnostique de la syphilis ?

La syphilis peut dans beaucoup de situation être sans signes ou symptômes. Le diagnostique peut parfois être guidé par les manifestations cliniques. un chancre visible ou une éruption sur tout le corps pourrait alarmer un professionel de la santé. Le dépistage peut également être aidé par une histoire complète des habitudes sexuelles du patient.

Dans le cas d’une manifestation clinique, il est possible de faire une culture de la bactérie. Cette méthode est plutôt rare.
Les test sanguin tel que le VDRL restent aujourdh’ui les méthodes les plus populaires et les plus fiable. Ces tests sont facilement disponible dans tous les laboratoires.

Comment traite-on la syphilis ?

La syphilis peut complètement se guérir à l’aide d’antibiotique. La pénicilline est le premier choix mais il existe d’autres antibiotiques tout aussi efficace tel que la doxycycline. Les doses varient selon le stade de la maladie. Au stade primaire, il est possible de traiter la maladie avec une seule injection de penicilline. Au stade secondaire et tertiaire le traitement peut être plus long. Des contrôles sanguin pendant une certaine période seront faits pour confirmer l’absence de la bactérie dans le sang. Il est important de traiter la maladie le plus tôt possible car les dommages créés lors du troisième stade peuvent être irréversibles.

La syphilis peut être contractée plus d’une fois. Cela signifie que même si on a reçu un traitement pour la maladie il est possible d’être contaminé autant de fois que l’on est en contact avec la maladie.

Quelles sont les causes et les complications de la syphilis ?

La syphilis est causé par une bactérie se nommant Treponema pallidum. Elle est surtout contagieuse au stade primaire et au stade secondaire de la maladie. Ce sont les lésions du malade qui sont contagieuses et qui permettent à la bactérie de se déplacer sur une peau saine ou brisée. Elle a pratiquement été anéanti lors des 50 derniéres années. Elle a récemment refait apparition en force. Le nombre de cas depuis les années 2000 ne cessent d’augmenter. Elle est plus populaire chez les hommes ayant des relations homosexuelles.

Les complication de la syphilis se produisent généralement lors du stade tertiaire. Ce stade peut s’étaler sur plusieurs années et il peut être difficile de décéler des complications avant qu’elles ne soient irréversibles.
Les personnes qui ne sont pas traité rapidement risques de développer des complications suivantes :

Déformation de la peau : Il peut se former sur la peau, les os, le foie et tout autres organes des petites bosses ou des tumeurs.

Problème neurologique: Certaines personnes infectées développeront des problèmes visuels, de la démence, des troubles de la mémoire, des troubles de coordination, de la surdité, une méningite, caillot au cerveau et mort

Problème cardio-vasculaire: la syphilis peut occasionner de l’inflammation et une rupture de vos vaisseaux sainguins. Elle peut aussi abimer les valves cardiaques.

grossesse: . À risque d’avortement spontanée, d’accouchement prématuré et de mort intra-utérine. La mère atteinte de la syphilis peut transmettre la maladie a son nouveau-née. Celui-ci peut souffrir des problèmes suivant : déformation, retard mental, convulsion, rash, fièvre, anémie, jaunice, lésions de la syphilis et toute complication du stade tertiaire.

L’anxiété, l’isolement, la honte, la colère et le stress sont également des complications dû à la syphilis. Une prise en charge rapide aide a briser la détresse psychologique. Une discussion avec un professionel de la santé peut aider l’individu perturbé.

Contracter une syphilis est aussi en lien avec un risque plus  grand d’avoir une ITS tel que la gonorrhée, le VIH, l’herpès, une hépatite, une vaginite bactérienne ou tout autre MTS

Comment peut-on prévenir la syphilis et ses complications ?

La syphilis est une infection transmise sexuellement. Il existe plusieurs moyens de prévenir ce type d’infection.
Voici ce qui est possible de faire afin de prévenir de contracter une ITS :

Limiter le nombre de partenaires sexuels
Utiliser le condom dans tous vos rapports sexuels avec ou sans pénétration
Ne pas partager vos jouets sexuels
Consulter si vous développer toutes lésions anormales
Faire des tests de dépistage si vous êtes enceintes
Faire des tests de dépistages si vous partager du matériel pour l’injection ou l’inhalation de drogues.
Faire des test de dépistage si vous avez eu des rapports sexuels non protégés avec tout nouveau partenaire
Aviser vos partenaires si vous avez contracté l’infection pour qu’il puisse bénéficier d’un traitement
Après un traitement ne pas avoir de rapports sexuels non protégés jusqu’à ce que votre professionnel vous avise de la guérisson complète de votre syphilis.

Images de la syphilis:

ITS – MTS – IST