La Gonorrhée

Qu’est-ce que c’est la gonorrhée ?

La gonorrhée est une infection transmise sexuellement (ITS). Elle est causé par la bactérie Neisseria gonorrhoeae. On la surnomme la chaude-pisse. Elle effecte autant les hommes que les femmes. Cependant, les hommes contractent plus facilement l’infection et serait plus souvent symptômatique. Il s’agit de la deuxième infection la plus populaire dans le monde. Elle fait l’étude de beaucoup d’inquiétude car elle serait resistante à beaucoup d’antibiotiques. Une infection à la gonorrhée est souvent accompagné d’une infection à la chlamydia

Quels sont les signes et symptômes de la gonorrhée ?

Chez les hommes la gonorrhée est :

– 85 % des hommes atteints auront des signes et symptômes
– Décharges ou écoulements anormaux par l’urètre du pénis (liquide épais jaune ou vert)
– Douleur avec le passage de l’urine
– demangeaisons au pénis ou testicules
– Douleur aux testicules
– Douleur à la gorge

Chez les femmes la gonorrhée est :

– 50% des femmes seront atteintes
– Décharges vaginales anormales jaunes ou vertes
– douleur avec le passage de l’urine
– Douleur abdominale basse
– Douleur avec pénétration vaginale
– Saignement lors des relations sexuelles avec pénétration

Comment la Gonorrhée se transmet-elle ?

La gonorrhée est une infection bactérienne très contagieuse. Elle se transmet entre des partenaires lors des rapports sexuels suivants:

– Relation sexuelle avec pénétration dans le vagin ou l’anus sans l’utilisation d’un condom
– Relation sexuelle orale sans protection
– Relation sexuelle avec le partage de jouets
– Nouveau-née d’une mère contaminée lors de l’accouchement

Comment fait-on le diagnostique de la gonorrhée ?

Un professionel de la santé etablira avec vous une image de vos habitudes sexuels. Ensuite, il établira si vous avez des signes ou symptômes de l’infection. Selon les resultats obtenus, il procédera au depistage des différents sites à risque.
Il faut attendre au moins 48 heures pour un dépistage avant que la bactérie soit détectable après avoir été contaminé.

La gonorrhée peut être sans symtômes, surtout pour la femme. Les signes peuvent apparaîtrent 48 heures à plusieurs semaines après avoir été infectée par la bactérie.

Pour les Hommes, un échantillon d’urine est généralement suffsant pour compléter le dépistage. Parfois un prélèvement dans l’anus ou la gorge peut être nécessaire.

Pour les Femmes, des prélèvements sur le col de l’utérus, le vagin, l’anus et la gorge peuvent être nécessaires. Un simple échantillon par urine peut également être fait.

Ces prélèvement seront envoyés en laboratoire et une recherche de la bactérie sera complétée.

Comment traite-on la gonorrhée ?

La gonorrhée est une infection qui se traite complètement avec des antibiotiques. Le traitement sera offert rapidement pour tout individu qui se présente avec :

– Une histoire de partenaires mulptiples avec des rapports sexuels sans protection
– Des signes et symptômes de l’Infection
 – Est un partenaire d’un cas de gonorrhée positive

Le traitement le plus populaire est une seule dose de 800 mg de suprax (cefixime) par la bouche. Il existe aussi d’autres antibiotique que l’on peut donner en injection musculaire tel que la ceftriaxone 125mg. La méthode la plus efficace serait l’injection musculaire puisque la gonorrhée est présentement associée avec une resitance accrue à plusieurs traitements.

Après la prise du traitement, il faut attendre 7 jours avant que la bactérie soit complètement éliminée. Il est donc possible pendant cette fenêtre de temps de transmettre l’infection. L’abstinence ou des rapports sexuels protégés avec condom sont les seules façon de garantir un traitement efficace.

Votre medecin, pharmacien et infirmière sont en mesure de vous donner un traitement si vous êtes à risque. Rechercher les cabinets de medecin, centre de dépistage ou pharmacie près de chez vous. Ce sont des accès faciles et confidentiels.

 

Quels sont les causes et complication de la gonorrhée ?

La gonorrhée est causé par une bactérie. Elle est transmise lors de rapports sexuels avec ou sans pénétration. Comme l’infection est dans plusieurs cas asymptomatique, une grande partie de la population qui est infectée ne consultera pas. Les délais occasionnés peuvent alors avoir des conséquences indésirables. Une infection à la gonorrhée peut entrainer des complications. Elle est souvent accompagnée d’une infection à la chlamydia et augmente le risque de contracter le VIH.

Pour les hommes les complications sont :

Prostatite (enflure de la prostate)
Épididymite (enflure organe autour du testicule)
Infertilité
septicémie (infection dans le sang  )

Pour les femmes les complications sont :

Maladie inflammatoire pelvienne caractérisé par des douleurs abdominales fréquente
Cicatrice dans les trompes de fallopes
infection dans les trompes de fallopes
Grossesse ectopique
Infertilité

Gossesse et complication :

Saignement vaginaux
Rupture prématuré des membranes
avortement spontané
nouveau-née et décès
nouveau-née et infection aux yeux

Contracter une gonorrhée est aussi en lien avec un risque plus  grand d’avoir une ITS tel que la chlamydia, des condylomes, le VIH, l’herpès, une hépatite et une vaginite bactérienne.

L’anxiété, l’isolement, la honte, la colère et le stress sont également des complications dû à la gonorrhée

Comment peut on prévenir la gonorrhée et ses complications ?

La gonorrhée est une infection transmise sexuellement. Il existe plusieurs moyens de prévenir ce type d’infection.
Voici ce qui est possible de faire afin de prévenir de contracter une ITS :

Limiter le nombre de partenaires sexuels
Utiliser le condom dans tous vos rapports sexuels avec ou sans pénétration
Ne pas partager vos jouets sexuels
Faire des test de dépistage si vous avez eu des rapports sexuels non protégés avec tout nouveau partenaire
Aviser vos partenaires si vous avez contracté l’infection pour qu’il puisse bénéficier d’un traitement
Après un traitement ne pas avoir de rapports sexuels non protégés pendant 7 jours.

Images Gonorrhée:

ITS – MTS – IST