La Balanite

Qu’est-ce que c’est la balanite ?

La balanite est une inflammation du gland du pénis. Elle atteint le plus souvent des enfants ou des jeunes hommes qui ne sont pas circonsis. Elle est souvent associée à un manque d’hygiène et aux infections transmises sexuellement. Cependant, la balanite n’est pas une infection transmise sexuellement. Elle peut atteindre n’importe quel sujet en l’absence de relation sexuelles. Il s’agit d’un déséquilibre de la flore composé de micro-organismes qui se retrouve sur le pénis. Il peut aussi s’agir d’une réaction allergique à un irritant.

Quels sont les signes et symptômes de la balanite ?

Il est possible de retrouver les signes et symptômes suivants chez les sujets ayant une balanite :

– Rougeur
– Inflammation
– Sécrétions blanche ou jaune
– Mauvaise odeur
– Douleur (surtout avec le passage des urines qui irrite davantage)
– lésions possible

Quels sont les causes et les complications de la balanite ?

Le pénis est recouvert de micro-organismes. La balanite est une infection qui est causé par un déséquilibre du nombre des micros-organismes sur le pénis. Elle est dû soit par des champignons ou soit par des bactéries qui se multiplient de façon anormal. Elle peut également être dû à un irritant qui provoque une réaction allergique locale. Elle affecte plus souvent les patients qui ont conservé la peau qui recouvre le gland (prépuce). Le prépuce crée un milieu humide, chaud et obscure sous celui-ci. Ces conditons favorisent la multiplication des champignons ou des bactéries qui causent la balanite. La balanite peut survenir dans les conditions suivantes :

– condition humide persistante
– manque d’hygiène
– relations sexuelles
– hygiène excessive
– produits nettoyants irritants
– spermicides
– produits lubrifiants
– prépuce trop étroit (phimosis)
– blessures

La balanite ne présente pas de complications graves. La balanite peut toutefois présenter différentes gravités de symptômes. Elle peut mener dans de rares cas à une épididymite ou une prostatite. Un traitement rapide sera à privilégier pour éviter tous incomforts et complications.

Comment la balanite se transmet-elle ?

La balanite n’est pas une maladie sexuellement transmissible puisqu’elle n’est pas dû à un virus ou une bactérie extérieure.
La balanite est le résultat d’un déséquilibre de la flore des micro-organisme se retrouvant sur le pénis. La balanite peut se développer suite à des rapports sexuels protégés ou pas. Elle peut survenir après une exposition aux sécrétions vaginales contaminées ou non-contaminées par des champignons ou bactéries. L’utilisation de contraceptifs tels que le condom, des spermicides et l’usage de lubrifiants peuvent augmenter la chance d’irriter le pénis. La balanite n’est pas contagieuse.

Comment fait-on le diagnostique de la balanite ?

Le diagnostique repose sur les points suivants :

– Histoire du patient
– signes et symptômes
– examens du pénis
– culture des sécrétions au besoin

Comment traite-on la balanite ?

La balanite est une infection qui se guérit facilement à l’aide de médicaments selon la nature du problème. Dans tous les cas, des compresses tièdes plusieurs fois par jour seront recommandées ainsi qu’une attention à l’hygiène du pénis (Voir section prévention)

Balanite d’origine allergique : crème hydrocortisone 0.05% 2 fois par jour en couche mince jusqu’à résolution. trouver et éliminer l’iiritant est nécessaire.

Balanite d’origine fongique (champignon) : crème antifongique de clotrimazole 1% 3 fois par jour jusqu’à résolution. Si échec, l’utilisation d’un antifongique oral fluconazole 150mg une seule fois sera nécessaire. Chez les enfants, le dosage est de 4mg/kg une seule fois aussi.

Balanite d’origine bactérienne : crème antibactérienne tel que polysporin 3 fois par jour jusqu’à résolution.

Comment peut-on prévenir la balanite ?

Pour prévenir la balanite, il peut être nécessaire d’éviter les situations suivantes :

– condition humide persistante
– manque d’hygiène
– relations sexuelles
– hygiène excessive
– produits nettoyants irritants
– spermicides
– produits lubrifiants
– prépuce trop étroit (phimosis)
– blessures

L’hygiène du gland régulière permet de diminuer la prolifération des micro-organismes se retrouvant sous le prépuce.
Pour ce faire, il est nécessaire de décalotter le gland du prépuce qui le recouvre. L’utilisation d’eau ou de savons non-irritants est à privilégier. Une fois l’hygiène complété, il est recommandé d’assècher le gland pour éviter que celui-ci reste humide. Il peut également être exposé à l’air libre, à la lumière ou sous un ventilateur pour aider cette étape. Suite à des relations sexuelles, Il est recommandé de refaire les étapes décrites ci-dessus afin de réduire le risque de développer une balanite.

Le passage de l’urine humidifie le gland. Retirer la peau du gland avant d’uriner permet d’éviter que le gland soit dans des conditions humides persistantes. Un bon assèchement après la miction est nécessaire avant de replacer le prépuce sur le gland.

Image sur La Balanite:

ITS – MTS – IST